Accueil Business C’est quoi le leadership féminin ?

C’est quoi le leadership féminin ?

Les femmes sont aujourd’hui largement sous-représentées dans les organes de direction des grandes entreprises. Cependant, sa féminisation est en cours et s’avère être un atout pour les sociétés de demain. Mais qu’est-ce que le leadership féminin ? Les femmes ont-elles une approche si différente de celle des hommes ?

Quelques idées pour comprendre le leadership de la version féminine, apprendre à cultiver leurs atouts et leur posture en tant que femme, et développer des codes plus mixtes dans l’entreprise.

A lire aussi : Comment améliorer l’image de marque de son entreprise ?

A voir aussi : Comment bien diriger une équipe ?

En France, les femmes ne représentent que 14,1% des dirigeants d’entreprises, soit 1,2 point de plus en 10 ans ! Cette faible représentativité devant les sociétés est principalement due à des raisons sociologiques. Ce n’est que le 13 juillet 1965 que les femmes pouvaient travailler sans le consentement de leur mari. Avoir la possibilité de travailler, ouvrir un compte bancaire et avoir votre les revenus propres sont des principes qui garantissent la liberté des femmes au quotidien.

Construites sur un modèle masculin, les entreprises sont donc le berceau du leadership masculin. Ainsi, les femmes doivent apprivoiser les codes et les postures des entreprises.

Avant de détailler les caractéristiques du leadership féminin, savez-vous exactement ce que signifie ce terme ? Il y a beaucoup de définitions que nous allons essayer de vous résumer dans ces quelques termes.

D’une manière générale, il peut être défini comme « la capacité d’une personne d’influencer, de motiver et de rendre les autres capables de contribuer à l’efficacité et au succès des organisations dont il est membre ». Il se réfère à des comportements qui peuvent être reconnus par la personne qui joue le « rôle du leader ».

Le leadership peut aussi être compris comme la capacité de créer un monde auquel les autres veulent appartenir. Cette approche est basée sur le travail des chercheurs Boltanski et Thévenot sur la « théorie des mondes ». Le leadership est alors la capacité de diagnostiquer et de comprendre le monde d’aujourd’hui, de concevoir et d’intégrer le monde désiré, et enfin de construire les ponts pour que d’autres acteurs rejoignent le monde désiré.

Les 3 conditions préalables à l’exercice du leadership , en plus de sa propre posture

  1. pour savoir ce qu’il est prévu
  2. avec quel collectif d’individus
  3. et le rôle que chacun peut jouer dans ce projet commun.

Méfiez-vous de la confusion encore trop fréquente en France entre la position ou le statut et le leadership, car les hommes et les femmes qui occupent des postes élevés d’entrepreneuriat ne sont pas nécessairement des leaders. Un manager n’a peut-être pas vraiment de leadership au sein de son entreprise. Il ne s’agit pas d’un statut mais d’une reconnaissance professionnelle.

Par exemple, voici quelques différences importantes entre un manager et un leader :

  • Gestion des employés vs Coaching
  • Personnel Parlez en « I » vs « Nous »
  • Commande vs Demande
  • Dépend de l’autorité par rapport à la bonne volonté

Dans l’imagination collective, la figure du leader est le plus souvent associée à une image de masculinité. Cependant, le solde tend à s’inverser. Le leadership féminin gagne de plus en plus de terrain dans les entreprises. Ses « faiblesses », une fois soulignées par ses collègues masculins, sont devenus actifs pour l’entreprise. De même, sa vision de l’entreprise apporte de nouveaux vents et de nouvelles expériences à l’organisation traditionnelle. Un nouvel accord essentiel dans ce contexte de mutations économiques, sociales et technologiques.

Leadership pour le féminin, quels spécificités ?

L’ occasion pour les entreprises de demain est de donner aux femmes un plus grand leadership. Ils prouveront alors qu’ils peuvent aussi être les leaders. Mais pour quelles raisons seraient-ils aussi compétents que les hommes ? Voici quelques façons de prendre en compte de toute urgence.

Bien que récent, le style de leadership féminin peut être très différent de celui des hommes. Les compétences et les qualités des femmes, comme la bienveillance, l’altruisme et le partage, conduisent les femmes à diriger leurs équipes de travail différemment de leurs homologues masculins.

Passionnés et habités par leur travail, ils veulent aller de l’avant. Cette attitude positive leur permet d’obtenir un solide soutien de leur équipe autour d’eux. Plus concrètement, axées sur les résultats, les femmes se concentreront d’abord sur leur entreprise et leur équipe. Par exemple, j’ai vu dans mes réunions que dans les relations de travail ou dans les réunions de travail, ils chercheront à prendre des décisions en raison de leur équipe et s’occuperont de projets collectifs, où les egos masculins chercheront à se démarquer, à se présenter.

En bref, nous décodons le leadership féminin sur ces 5 façons d’être :

  • Être concret et orienté vers les résultats
  • Récupérez le travail avec le besoin d’avancées significatives
  • Se positionner dans l’empathie et l’intelligence émotionnelle
  • Soyez fidèle et intégrez avec l’entreprise
  • Visant l’équilibre entre la vie professionnelle

Où les codes masculins seront orientés relations, réseaux, stratégie et intérêt professionnel personnel. Les femmes joueront la carte d’intelligence émotionnelle. Au cours de mon suivi, j’ai constaté que la plupart d’entre eux vivent et analysent des situations plus émotionnellement et émotionnellement que leurs partenaires masculins.

Laisser la place au leadership féminin semble évidemment être une richesse pour l’entreprise. Mais si une femme a des qualités qu’un homme n’a pas, elle ne le remplace pas. Elle conclut cela. Cependant, il n’est pas si facile pour les femmes d’accéder au leadership.

Pour obtenir le leadership, les femmes ont besoin de briser le plafond de

verre Les stéréotypes ont encore une vie difficile. Une étude mondiale menée par Hudson auprès de 65 000 personnes a révélé pourquoi moins de femmes accèdent à des postes de direction. La principale explication donnée par l’étude : « la coalition masculine » dans les conseils du travail promouvant le leadership masculin.

Pour revendiquer, certaines femmes ont assumé le préjugé de sacrifier leur comportement naturel au profit d’un style masculin de leadership, comme en témoigne l’étude Husdon. En fait, le risque lorsqu’une femme acquiert un leadership est de la voir fusionner en un rôle masculin de peur d’être rejetée par ses collègues. Mais il faut reconnaître que le fameux « plafond de verre » est souvent le premier dans la tête des femmes qui préfèrent s’anesthésier.

Par conséquent, adopter un comportement masculin n’est pas la solution pour accéder au leadership, c’est même dans de nombreux cas l’auto-sabotage. D’autre part, c’est votre profil et votre les talents naturels féminins qui sont recherchés par les entreprises. Pour prévaloir, un seul conseil : soyez vous-même !

> Pour maintenir et maîtriser les règles du leadership, les entraîneurs BIRDS Conseil vous conseillent.

3 réflexions pour améliorer le leadership féminin

  1. Apprenez à comprendre le pouvoir et l’influence.

Pour gagner en efficacité et en influence, vous devez comprendre les jeux politiques et négocier des situations difficiles. Vous pouvez atteindre vos ambitions et accéder à des postes décisionnels en renforçant vos capacités de gestion et de leadership.

2. Pensez et agissez de manière stratégique pour vous et vos employés.

Les femmes sont généralement plus modestes que les cadres masculins. Ils croient au système de la méritocratie et qu’avec le pouvoir du travail et de l’excellence, ils obtiendront logiquement la promotion et la reconnaissance. Mais ils découvrent rapidement le contraire « avec amertume » analysé Avivah Wittenberg-Cox.

Vous devez donc penser à vous positionner différemment et, surtout, jouer la carte collective en pensant à votre équipe, à votre groupe de collaborateurs. Enfin, n’hésitez pas à vous projeter et demandez ce que vous voulez.

3. Construire et maintenir un réseau professionnel intersectoriel et intersectoriel

Travailler avec votre leadership signifie travailler sur votre réseau et votre réputation électronique grâce à LinkedIn. Développez votre réseau avec des relations de tous les niveaux de votre entreprise, mais aussi d’autres secteurs. Échange avec des réseaux de femmes ou mixtes, voire avec des associations professionnelles ou non. Unifiez votre réseau via LinkedIn car ce réseau doit être considéré comme une stratégie professionnelle et/ou un projet professionnel. N’oubliez pas de le mettre à jour régulièrement avec au moins deux publications par mois soulignant votre expérience.

Appliquer demain les postures qui vous permettront de réclamer leadership au sein de votre entreprise. N’ayez plus peur de vous-même !

L’ accès au leadership est devenu une réalité pour les femmes. En surmontant les stéréotypes, vous prendrez progressivement conscience de l’importance de la posture à effectuer au sein de votre entreprise ou devant votre équipe.

>> Partagez vos commentaires avec notre équipe : team@birdsconseil.com

>> Pour aller plus loin , les entraîneurs conseillent cette lecture :

  • Éna Fourés Leadership féminin, Édition Progressor, 2010.
  • « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas oser, c’est parce que nous n’osons pas être difficiles », Seneca

> A découvrir : notre dossier d’autres articles Carrières chez les femmes :

N°1 — les emplois de demain

N°2 — Transformation numérique

N°3 — Discussion numérique : petite abécédaire pour être « In »

N°5 — Femmes et Management Intergénérationnel

N°6 : vie privée, vie professionnelle : comment tout concilier ?

ARTICLES LIÉS