Accueil Emploi Comment remplir sa déclaration d’impôts en tant qu’auto-entrepreneur ?

Comment remplir sa déclaration d’impôts en tant qu’auto-entrepreneur ?

Chaque année, un auto-entrepreneur a le devoir de faire une déclaration de revenus ou une déclaration d’impôt auto-entrepreneur. Cette action permet d’informer l’administration fiscale du montant du chiffre d’affaires réalisé au cours de l’année précédente. Pour déclarer, faire sa déclaration d’impôts, il faut remplir le formulaire 2042-C-Pro. Elle se réalise en plusieurs étapes. Découvrez ici ces dernières.

Renseignez ses infos personnelles et la situation de son foyer fiscal

Cette étape se réalise bien avant d’arriver sur la déclaration 2042-C-Pro. Elle consiste à renseigner plusieurs informations relatives à vos informations personnelles et votre foyer fiscal. Au nombre de ces derniers, on distingue votre adresse, votre situation familiale, les différentes personnes à charge, etc. C’est une étape commune à tous les auto-entrepreneurs. Lorsque vous faites votre déclaration en ligne, prenez la peine de vérifier vos informations personnelles et celles de votre foyer fiscal. Pour ce faire, vous devez cliquer sur « Accéder à plus de rubriques ou signaler un changement ».

A découvrir également : 50 ans sans diplôme : quel métier choisir ?

Sélectionner vos différentes sources de revenus

Au cours de cette étape, vous aurez juste à sélectionner des cases selon que vous réalisiez votre déclaration en ligne ou sur papier. Cependant, la déclaration des sources de revenus va dépendre de votre régime de versement de l’impôt.

A découvrir également : Devenir téléconseiller en Corrèze pour quels avantages ?

Auto-entrepreneur ayant choisi le versement libératoire de l’impôt

Si vous êtes dans ce cas, vous devez déclarer vos revenus dans la catégorie « Micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) ayant opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu ». Dans cet onglet, vous devez indiquer votre chiffre d’affaires hors taxe en fonction de l’activité de l’entreprise. D’abord dans la case 5TA pour la vente de marchandises et assimilés. Ensuite dans la case 5TB pour les prestations de services commerciaux et artisanaux et locations meublées. Enfin dans la case 5TE pour les revenus non-commerciaux. Cette dernière concerne généralement les professions libérales.

Auto-entrepreneur n’ayant pas choisi le versement libératoire de l’impôt

Si vous avez opté pour cette option, vous devez déclarer vos revenus dans la case correspondant à la nature de votre activité. On distingue dans ce cas deux possibilités, à savoir :

Revenus industriels et commerciaux professionnels

Cet onglet est destiné aux activités de ventes et de prestations de services commerciales et artisanales. À ce niveau, il faudra indiquer le montant total hors taxes de votre chiffre d’affaires encaissé l’année précédente dans la case 5KO ou la case 5KP. La première est expressément réservée à la vente de marchandises et assimilée tandis que la seconde est réservée aux prestations de services et locations meublés. Dans la case 5DB, vous devez aussi indiquer le nombre de mois pendant lesquels votre micro-entreprise a été active, l’année, précédente. Ici, il s’agit de l’année 2021. Si vous n’avez pas créé ou arrêté votre petite entreprise en 2021, vous avez le choix entre indiquer 12 ou laisser la case vide. Mais si vous avez créé votre entreprise en cours de l’année 2021, vous devez indiquer le nombre de mois depuis votre immatriculation jusqu’au dernier jour de l’année 2021. Enfin, si vous avez arrêté votre micro-entreprise en 2021, vous devez indiquer le nombre de mois depuis le premier jour de l’année 2021 jusqu’à la fermeture de votre activité.

Revenus non-commerciaux professionnels

Cette option est spécialement destinée aux personnes exerçant des prestations de services libérales. Dans ce cas, il faudra indiquer le montant total hors taxes de votre chiffre d’affaires en prestations de services libérales encaissé au cours de l’année précédente dans la case 5HQ. Elle se nomme « Revenus Imposables« . Dans ce cas, aussi, vous devez indiquer 12 ou laisser la case vide si vous n’avez pas créé ou arrêté votre micro-entreprise en 2021. Les conditions qui s’appliquent dans le cas précédent sont les pareilles (indiquer le nombre de jours depuis la date d’immatriculation jusqu’au 31/12/2021 si l’entreprise a été créer en 2021 et le nombre de mois depuis le 01/01/2021 jusqu’à la fermeture si l’entreprise a été radiée en 2021). Le montant de l’impôt de l’auto-entrepreneur sera déterminer en fonction des informations renseignées.

ARTICLES LIÉS