Accueil Emploi 50 ans sans diplôme : quel métier choisir ?
métier à 50 ans sans diplôme

50 ans sans diplôme : quel métier choisir ?

Après la cinquantaine, trouver un boulot est très difficile. Le fait est que vous ne tenez plus physiquement pour réaliser des tâches complexes. Ne pas avoir un diplôme à cet âge complique encore les choses. Toutefois, vous pouvez vous lancer avec un job et avoir un revenu en fin de mois. Découvrez les métiers sans diplôme à l’âge de 50 ans.

Le métier de détective privé

métier à 50 ans sans diplôme

A lire également : Comprendre son compte CPF : astuces et méthodes pour consulter efficacement ses droits

Un détective privé est celui qui effectue des investigations pour le compte d’une tierce personne. Les informations que vous pouvez lui donner après votre enquête lui seront utiles. Les huissiers peuvent vous recruter pour mener des recherches sur une personne afin de la mener en justice. Dans ce cas, vous serez obligé de trouver des faits qui pourraient incriminer l’individu en question.

Cela peut être dans le cas d’un procès ou d’un dossier personnel. Il est aussi possible qu’une entreprise vous contacte dans le but d’assurer la surveillance de son site web. Habituellement, une telle investigation concerne les plateformes industrielles. Le métier de détective est un job de recherche approfondie. Vous serez un observateur discret qui pourra recueillir des informations précises.

Lire également : Qu'est-ce que le portage salarial immobilier ?

Le but est de permettre à votre employeur de se défendre. Généralement, vous allez travailler dans des affaires qui touchent au commerce, des affaires de vol, de fraudes ou d’arnaque. Par ailleurs, vous êtes appelé à trouver des informations, peu importe les moyens à votre disposition. Le plus important est d’être le plus discret possible pour ne pas éveiller des soupçons. En tant que personne âgée, vous pouvez y arriver sans le moindre problème.

En réalité, vous avez le mental pour y arriver compte tenu de votre âge. Vous pouvez travailler avec un professionnel, une institution ou un particulier. Un grand atout dans ce boulot est que vous pouvez négocier le prix en fonction des recherches.

Le métier de Dog sitter / pet-sitter

Le métier de Dog sitter / pet-sitter n’est pas du tout compliqué. Il consiste à faire promener des animaux domestiques à longueur de journée. Si vous avez un amour pour ces compagnons, vous n’aurez aucune difficulté à le faire. Pas besoin d’une formation pour se lancer. Vous n’avez qu’à postuler dans un cabinet pour obtenir le poste. Le Dog sitter est un boulot qui concerne uniquement les chiens.

Être gardien d’un chien peut vous paraître anormal. Dans ce cas, apporter du soin aux oiseaux, chats, ou hamsters vous conviendra bien. Ici, vous ne travaillerez pas uniquement pour une entreprise. Vos voisins peuvent vous confier leurs chats avant de voyager par exemple. Un autre avantage est que vous aurez la possibilité de ne jamais vous sentir seul.

Pour ce qui est de la prise en charge, vous serez subventionné. Si ce n’est pas le cas, il faut le facturer dans votre gain. Par ailleurs, prendre soin d’un animal domestique ressort votre sociabilité.

Le métier de surveillant pénitentiaire

Le centre pénitencier est un espace où se trouvent généralement des prisonniers. En tant que surveillant, vous serez appelé à assurer la réinsertion de ces derniers. Ainsi, vous allez permettre à des prisonniers de mieux préparer leur avenir. Votre capacité à apporter votre aide à une personne sera utile. Bien que ce métier soit exigeant, vous n’avez pas besoin de diplôme.

L’administration se charge juste de vous montrer les tâches à accomplir. Par ailleurs, vous êtes protégé en cas d’agression. De plus, vous serez toujours en groupe avec d’autres surveillants. Vous aurez toutefois le temps de discuter avec des prisonniers et de leur donner des conseils. Le travail de surveillant se fait de jour comme de nuit. Tout dépend de ce que vous avez choisi dans votre contrat.

Le métier d’ambulancier

Le métier d’ambulancier consiste à aider les autres. Vous êtes appelé à transporter des blessés et malades à l’hôpital. Tout ce que vous devez maîtriser est la conduite. Dans ce boulot, vous devez conduire en veillant au confort du patient qui est transporté. Vous ne serez pas seul puisqu’il y aura des personnes qui se chargeront de faire les premiers soins.

Avoir une grande réactivité sera utile pour mener à bien cette tâche. Vous devez aussi savoir gérer votre stress pour être ambulancier. Une petite formation vous permettra de travailler au service des autres. Cependant, ce métier est également bien payé pour une personne de 50 ans sans diplôme.

Le métier de jardinier paysagiste

Le métier de jardinier paysagiste est un métier qui permet d’être en contact avec la nature tout en travaillant. Il consiste à travailler sur les espaces verts et à les entretenir dans une optique esthétique. Les missions sont variées : tonte, élagage des arbres, taille des haies ou encore plantation d’arbustes.

Si vous choisissez ce métier, vous devrez être prêt à travailler par tous les temps et aussi avoir une bonne condition physique car le travail peut souvent être exigeant physiquement. Il faudra aussi être patient pour atteindre l’excellence dans votre art car cela prendra du temps.

Il s’agit d’un métier très gratifiant car non seulement vous créez quelque chose de beau que tout le monde peut admirer, mais c’est aussi un travail important pour l’environnement. Sans oublier qu’il offre aussi la possibilité de travailler en autonomie.

Un autre avantage du métier de jardinier paysagiste est sa grande polyvalence ; une fois formé(e), il y aura toujours un poste disponible où que vous alliez. Explorons maintenant la question salariale pour cette profession • le salaire moyen d’un jardinier-paysagiste débutant se situe autour de 1 500€ brut mensuel, tandis qu’un professionnel expérimenté peut gagner jusqu’à 3 000€ brut mensuel selon les régions et compétences acquises au fil des ans.

En choisissant ce métier sans diplôme à 50 ans, vous pouvez espérer avoir une stabilité financière certaine ainsi que la satisfaction personnelle liée au fait de contribuer à la beauté de notre environnement.

Le métier de chauffeur-livreur

Passons maintenant au métier de chauffeur-livreur, un métier qui nécessite avant tout une bonne connaissance des routes et de la ville dans laquelle vous travaillez. Le rôle du chauffeur-livreur est d’aller chercher les produits à l’entrepôt de l’entreprise et ensuite les livrer dans les différents points de vente ou chez les clients particuliers.

Le métier offre une grande liberté puisque vous travaillerez en autonomie, sans être constamment supervisé(e) par votre employeur. Il faut posséder un permis B voire même C selon le type de véhicule utilisé pour effectuer vos missions.

En termes de salaire, le salaire moyen d’un(e) chauffeur/livreur débutant(e) se situe autour du SMIC horaire (10,25 € brut/h), tandis qu’un professionnel expérimenté peut gagner jusqu’à 2 200 € brut mensuel selon son secteur géographique et ses compétences acquises au fil des années.

C’est aussi un métier où il y a beaucoup de demandeurs d’emploi mais aussi beaucoup d’offres ; chaque entreprise ayant besoin d’une équipe dédiée à sa logistique. Nous recommandons ainsi aux personnes intéressées par ce domaine professionnel • avec ou sans diplôme -, trouvant satisfaction dans le fait d’être sur la route toute la journée et aimant interagir avec différentes personnes tous les jours, que ce soit leurs collègues ou clients finaux.

Ceci dit, comme tous les emplois sur la route impliquent certains risques professionnels : circulation routière dense ou dangereuse lors des heures de pointe, accidents de la route, parfois aussi des vols ou cambriolages … vous devez être prudent(e) et respecter les consignes données par l’entreprise pour éviter tout incident.

Le métier de chauffeur-livreur peut être une option intéressante à considérer si vous cherchez un métier qui offre beaucoup d’autonomie et de liberté tout en ayant un salaire stable.

ARTICLES LIÉS